Comment est célébrée l’Halloween au Pérou : le jour de chanson créole et le jour des morts

jour des morts et Halloween

En Amérique latine, dont au Pérou, l’Halloween n’y est pas vraiment fêté. C’est plutôt le jour des morts et la veille, le 31 octobre, on y célèbre au Pérou le jour de la musique créole. Voici comment sont célébrées ces fêtes où y discuter de la mort est beaucoup moins tabou que dans la société nord-américaine.

Comme vous le savez sûrement déjà, la fête de l’Halloween est arrivée en Amérique en même temps que l’arrivée d’immigrants d’Irlande. Hors, comme il n’y a pas particulièrement eu d’Irlandais qui sont allés s’installer au Pérou, la fête de l’Halloween n’y est donc pas vraiment fêtée. Bien sûr, l’occidentalisation a fait en sorte que certaines fêtes sont organisées pour cette occasion, mais sans plus.

Au Pérou, ce n’est pas l’Halloween qui y est fêté mais  plutôt 2 fantastiques fêtes : d’abord le jour de la musique créole le 31 octobre. Et le lendemain, c’est le jour des Saints, ou le jour des morts (dia de los muertos)

La Chanson créoles le 31 d’octobre

cajon
Le cajon!

Cette fête existe depuis 1944, décrété par l’ancien président Manuel Prado « Día de la Canción Criolla » pour rendre hommage au interprètes de cette musique très populaire au Pérou, particulièrement à Lima et Trujillo (la côte). Parmi les chanteurs les plus reconnus, il y a la légende Lucha Reyes, Chabuca Granda, et Arturo « Zambo » Cavero.

Nous vous recommandons les chansons suivantes :



C’est donc la journée dédiée au « Cajon » (tambour sur lequel on s’assoie) et les guitares dans les fameuses peñas (endroits typiques où l’on joue de la musique créole). Nous sommes des fans de cette musique, au son parfois mélancolique, parfois heureux, mais donne une atmosphère romantique aux meilleures restaurants de Lima.

Vous êtes au Pérou et vous cherchez une place pour passer le 31 d’octobre? Nous vous recommandons la « Caleta de Barranco ». C’est un endroit pour manger des repas typique péruvien et aussi pour voir et écouter des musiciens de musique Créole.

Qu’est-ce que le jour des morts et comment on le fête (1er novembre: Día de Todos los Santos)

Premièrement, sachez que la relation des peuples latinos-américains avec la mort en est une beaucoup moins tabou que pour les canadiens et états-uniens. Il s’agit d’une journée pour rendre hommage aux disparus.

On se rend dans les cimetières pour visiter une ou plusieurs personnes décédées. Habituellement en famille, on se rend au cimetière et on y apporte musique, bière et quelque chose pour manger auprès du défunt (en fait avec le défunt). Dans un esprit festif, on y raconte des passages dans le monde des vivants tout en dégustant en famille ce festin. Tout le monde a droit à sa portion et à sa bière, incluant le mort. D’habitude, les familles apportent le repas de préférence du défunt et son alcool préféré, son Pisco, son rhum ou autres boissons typiques comme la « chicha de jora ».

cimetiere lima perou
cimetiere Villa Maria del Triumfo… à perte de vue!

Nous avons visité le second cimetière le plus (peuplé? Grand?)  au monde, nommé « Villa Maria del Triumfo ». Si grand qu’il s’étend sur une vallée entière et est impossible de visiter en une seule journée. En ce jour, il est particulièrement rentable pour les commerçants, les musiciens, etc. Les gens en profitent aussi pour  rénover les niches funéraires.

Est-ce que les gens sont tristes? Oui, comme tout le monde; on regrette de ne plus avoir cette personne avec nous!

Envie d’avoie un aperçu de l’atmosphère dans ce cimetière? Voici des vidéos qui nous amènent au cœur du jour des morts.



Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *