Planifiez vos vacances au Pérou: quelques trucs pour bien organiser votre voyage

machu picchu

L’été arrive et vous rêvez déjà sûrement de vos prochaines vacances. Peut-être avez-vous songé ou planifiez-vous déjà d’aller au Pérou? Excellent choix!

Dans cette série de billets, nous allons vous suggérer des activités, itinéraires et choses à ne pas manquer au pays des Incas.

Avant votre départ

J’ai déjà entendu quelque part que le voyage débute le moment où l’on commence à le planifier. Pour en assurer le succès, une certaine planification vaut le coup! Tout d’abord, il vous faut trouver vos billets d’avion.

Vous aurez le choix de plusieurs lignes aérienne vont vers Lima, la capitale. Air Canada vous l’offre. Vous pouvez également vous rendre avec une compagnie aérienne d’Amérique du Sud, tel qu’Avianca (Salvador) ou encore Aeromexico. Personnellement, j’ai eu une expérience positive avec Avianca avec un service à bord supérieur à celui de certaines lignes aérienne canadienne (sans la nommer, hum hum…).

Le prix varie beaucoup, mais j’ai personnellement vu (et payé) des billets entre 850$ et 900$. Si vous êtes chanceux, vous pourriez même trouver des billets à 800$!

Pour les vaccins, j’ai eu ceux pour l’hépatite, ainsi que la fièvre typhoide et la diarrhée des voyageurs. Si vous prévoyez visiter la forêt amazonienne, le vaccin de la fièvre jaune est conseillé. Il faut aussi prévoir des comprimés pour vous protéger de la malaria. Dans tous les cas, informez-vous auprès d’une clinique de santé voyage à votre discrétion.

Pour votre arrivée à Lima, je vous recommande de rester dans le quartier de San Juan de Miraflores. Si vous désirez échapper aux tentacules de la ville tentaculaire de Lima (c’est énorme comme ville!) et désirez vous rendre directement vers le Machu Picchu, vous pouvez réserver un vol de Lima à Cusco.

Hablas espanol amigo?

Vous parlez déjà espagnol? bravo! Apprendre la langue du pays que vous visitez est le meilleur moyen d’entrer en contact avec ses habitants. Cela vous permet également de sortir des sentiers battus plus aisément et donc de profiter pleinement de votre voyage.

Vous avez appris quelques mots lors de votre dernier voyage en République Dominicaine? Cela va vous aider, certes, mais sachez que les péruviens (dans mon expérience, je dirais les hispanophones en général) ne sont pas très patient lorsque vient le temps de discuter. Et ce n’est pas que dans les apparence, l’espagnol est une langue faite pour parler rapidement!

Vous ne parlez pas espagnol, mais parlez anglais? Dans la plupart des lieux touristiques, vous pouvez compter sur vos notions d’anglais pour entrer en contact avec les péruviens.

Vous ne parlez pas anglais? Ok, faites-vous aider par votre compagnon/compagne de voyage.

Quoi? vous ne parlez pas anglais, ni l’espagnol, ni vous, ni votre compagnon de voyage? hum… ok, il reste toujours les agences de voyages qui offrent des tours guidés qui peuvent vous faire découvrir ce merveilleux pays.

À amener dans votre bagage pour le Pérou

  • Ceinture de voyage : pour ranger votre passeport et autres biens de valeur à l’abris des rateros (voleurs)
  • Cadenas pour vos valises : assurez-vous de toujours bien verrouiller vos valises, même dans votre chambre!
  • Vieux vêtements: malgré le boom économique, le Pérou demeure un pays pauvre où il n’y a pas de filet social. Lors de mon dernier voyage en 2009, j’avais donné en cadeau à un jeune garçon un chandail. Le lendemain, quelle a été ma surprise de le voir le revêtir… et ce n’était pas pour me faire plaisir! Profitez-en pour amener vos vieux vêtements et vous en délester au fil du voyage en laissant comme cadeau dans votre chambre d’hôtel par exemple.
  • Cipro et immodium: ciprofloxacine de son nom complet: si vous pouvez vous en faire prescrire et si cela vous arrive, vous serez très heureux d’en avoir à portée de main. Que la faute revient aux épices auxquels votre estomac ne serait pas habitué ou à un mélange de chaleur tropicale et poitrines de poulet, cipro et immodium sont de bons amis à amener dans sa trousse de voyage.
  • Autres choses utiles: rouleau de papier de toilette, soles (monnaie péruvienne), manteau de printemps ou coupe vent, et bien sûr votre appareil photo que vous allez garder rangé dans votre sac et que vous n’accrocherez jamais autour de votre cou.
  • À l’inverse, je vous conseille d’en profiter pour ne pas amener de bijoux et à limiter le nombre d’objets de valeur dans vos bagages au maximum. Je vous rappelle que vous visitez un pays où la délinquance et les petits délits (vols à la tire) sont fréquents.

… et ce que vous devez ramener?

Le Pérou offre aux visiteurs de nombreux produits culturels qui trouveront une place dans votre valise:

Pisco, nappes, bijoux artisanaux, bijoux en or et en argent (attention de ne pas les exposer en public!) et bien sûr vêtements en laine d’alpaga.

Dans le prochain billet, je vais vous suggérer des itinéraires et lieux à ne pas manquer.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.